La Parole aux auteurs – Jamil Berry
11 décembre 2016
0

Aujourd’hui, nous avons le plaisir de partager avec vous une interview de Jamil Berry, auteur de Une vie ou deux…, meilleure vente du mois !

  • Avez-vous toujours eu envie d’être écrivain ?

Toujours ? Non . On ne peut à mon sens projeter d’écrire un jour, comme on projette d’embrasser une profession.

  • D’où vous vient la passion d’écrire ?

J’’ai écrit par accident de parcours. Cet  accident est devenu passion car j’écris par « débord » Lorsque notre sensibilité ne se suffit plus à elle-même et qu’elle déborde des événements d e la vie ; alors là on écrit pour e faire aider » par le lecteur a porter notre propre fardeau

  • Quels auteurs vous ont inspirés ? Plus généralement quel(s) type(s) d’ouvrages aimez-vous lire ?

L’incontournable Hugo , Et Proust. Murakami a une grande influence sur moi . J’aime lire surtout des romans parsemés de courtes réflexions  philosophiques et qui s’adresse au tréfonds de chacun de nous . Le roman doit aussi raconter quelque part mon histoire vécue , souhaitée, fuie , ou rêvée

  • Comment avez-vous déterminé le thème de votre ouvrage, son titre ?

L’idée m’est venue de mes patients addicts ; qui à l’alcool ; qui à la drogue, qui aux jeu de hasard. Ils passent leur vie durant a vouloir gagner mais une seule vienne suffira pas …

  • Qu’est-ce qui vous a donné envie d’écrire ce livre ?

Raconter l’histoire d’un addict au jeu, addict à l’amour, et à la fois rejeté par le jeu et par l’amour. De l’avis de récents lecteurs, ils ont beaucoup aimé l’hermétisme de l’intrigue et la chute carrément inattendue.

  • A quoi attribuez-vous votre succès ?

à Mon imaginaire et à la diversité de mon vocabulaire. Suis chirurgien e métier, doctorant en Philo, et diplômé de droit médical . Ajoutez à ce’ci mon amour de la chose littéraire, mon imaginaire se trouvé ainsi doté » d’une garde robe très riche pour le choix de ses mots, phrases et images.  .N’oublions pas l’humour . La lecture  est aussi une récré, et le lecteur doit rire et sourire de temps à autre même si vous racontez une tragédie.

  • Comment êtes-vous parvenu à vous faire connaître ?

Par mes deux premiers romans . Et par le groupe littéraire que j’ai fondé sur FB.

  • Quel type de lectorat avez-vous visé ?

Toutes celles et tous ceux qui à la travers la lecture aiment la réflexion, le suspens , le rire, réfléchir , pour que mon lecteur arrive dans ta tête «  à tutoyer mon roman «

  • Quel conseil donnez-vous à ceux qui souhaitent devenir écrivains ?

Restez simples. Par votre imaginaire et votre expression. Choisissez des mots simples , car l’usage du dico pendant la lecture, mettra le lecteur à distance de votre livre et un lecteur repoussé sait devenir repoussant

  • Un dernier conseil pour ceux qui le sont déjà ?

Ne prenez pas la grosse tête et acceptez les critiques.Le respect du lecteur n’est pas un luxe, Il doit couler de source. En fermant votre livre le lecteur doit vous aimer encore plus et surtout il ne doit pas regretter son achat

  • À quand votre prochain ouvrage ?

Je ne sais pas. Je ne suis pas un écrivain professionnel tenu de « pondre » un roman tous les ans sous la pression de son éditeur et à grand tintamarre médiatique.

Pour découvrir et commander cet ouvrage, cliquez ici.

Connexion

Fermer