Dédicace-Martine Béron au Furet du Nord de Douai.
3 octobre 2017
0

Martine Béron auteur de Gillius la Noire et son secret suivi de Le mystère du cygne gravé sera en dédicace au Furet du Nord de Douai le  7  octobre prochain.

  • À propos de Gillius la Noire et son secret : 
« — La forêt de Gillius est en deux parties, explique Martin. Il y a Gillius la Blanche, celle où le seigneur va chasser, où on trouve des champignons, des fruits, des fleurs, de jolis oiseaux. Et où il y a une belle lumière. Et puis l’autre, c’est Gillius la Noire. C’est la partie de la forêt qui fait peur. Les arbres y sont très serrés, il y fait sombre. Même les vieux disent qu’il y a des bruits et des cris étranges, que la nuit on y voit des ombres mouvantes, qu’on peut facilement se perdre, et surtout c’est là qu’habitent Eulalie la sorcière et les Charbonniers, les demi-frères des loups.
Le chemin leur paraît très long et petit à petit, de plus en plus effrayant. Arrivés à l’orée de la forêt, ils font comme convenu : Thibault les suivra à quelques traits d’arc afin d’intervenir si un problème se pose.
— Maintenant, plus un bruit, ne réveillons pas les mauvais esprits de la forêt, murmure Odeline d’une voix tremblante. »
1189, alors que la peste menace et que s’annonce la troisième croisade, deux enfants décident de chercher un mystérieux trésor dans une forêt réputée maudite. Un futur chevalier partira à leur recherche… S’il remplit à merveille son rôle de divertissement, le roman d’aventures de Martine Béron a surtout vocation à apprendre le Moyen Âge au jeune public. Suspense et pédagogie : une réussite à tous niveaux.
  • À  propos du Mystère du cygne gravé : 
« — Il y a quelque temps de cela, est arrivé au village un étranger. Cet homme est un géant. Très grand, très mince, vêtu d’un manteau en peau de bête et d’un chapeau pointu à grands bords en peau de loup. Il a une voix grave, et surtout des yeux jaunes, de la forme de ceux d’un loup, qui transpercent tous ceux qui le regardent dans les yeux.
On dit aussi que son regard de loup envoûte ou ensorcelle ceux qui le croisent et le défient. Il se nomme Zormes et se dit mage et devin. Depuis qu’il est dans la région, on raconte des histoires de sort jeté sur ceux qui lui barrent le chemin. Et aussi que des événements étranges se produisent dans la région. On raconte surtout qu’il est à la recherche d’un livre qui lui révélerait l’endroit où se trouve une pierre de cristal avec un cygne gravé dessus qui lui donnerait l’immortalité.
— Et cet homme existe vraiment ? demande Isabeau.
— Oui, gente Dame, il a même été reçu par Messire Enguerran ici même au château. »
1193, le seigneur Enguerran rentre de croisade avec ses hommes. Durant ce voyage, Thibault, un jeune écuyer, s’est vu remettre par un vieil homme un mystérieux manuscrit qui se trouve être intimement lié à son passé. Une menace plane cependant, un inquiétant devin semble prêt à tout pour récupérer le livre…
  • À propos de l’auteur : 
Martine Béron, professeur des écoles retraitée, emploie son temps entre la sculpture d’argile et l’écriture. Sa passion pour la lecture tout aussi bien de littérature, de romans policiers ou de romans historiques, l’a amenée à écrire pour la jeunesse un premier roman historique Gillius la Noire et son secret. Aujourd’hui, elle nous propose la suite des péripéties d’Odeline, Thibault, Martin et Toussaint dans un nouveau roman d’aventures moyenâgeux, Le Mystère du Cygne gravé.
  • Où ? 
Furet du Nord de Douai
28, Rue de la Madeleine
59500 Douai
À partir de 15 heures

Connexion

Fermer