L’actualité SDE

#Conseils – Écrire un livre

 

Conseil pour écrire un livre

Écrire un livre c’est avant tout un besoin et une envie. Un besoin naturel, une nécessité de dire, de raconter ce que l’on pense. Le fait de devenir écrivain est souvent une vocation pour les personnes habilitées et désirant s’immerger dans l’univers littéraire. On ne naît pas écrivain, on le devient avec le temps. Écrire un ouvrage est véritablement fastidieux, intense et nécessite beaucoup de temps, une disponibilité totale et une ouverture d’esprit.

 

  • Comment avoir une belle plume en quelques mots

On écrit d’abord pour soi-même, ensuite pour ses lecteurs. Écrire, c’est se révéler, révéler le plus souvent sa vie privée, son image, son expérience, son passé et sa vie intime.
Pour devenir écrivain, il faut être lecteur. Lire, c’est l’outil essentiel pour écrire. Il faut savoir se mettre à la place du lecteur afin d’avoir un point de vu extérieur sur son manuscrit et repérer les passages insatisfaisants. Lire aide également à développer la créativité. Plus on s’aventure dans les écrits d’autrui, plus on accroit ses capacités à inventer et créer un monde tout droit sorti de notre imagination, qu’il soit réaliste ou fictif.
L’écrivain a besoin d’entraînement, de conseils, de critiques pour progresser.  Il est important de faire lire ses écrits à son entourage pour avoir des avis concrets et objectifs.
N’hésitez donc pas à partager vos écrits dans des clubs de lecture ou sur des forums littéraires afin d’avoir des retours qui vous permettrons d’avancer avec plus de clairvoyance dans votre manuscrit.  Vous pouvez avoir du talent, innover, écrire parfaitement, travailler des jours durant sans relâche ‘et ne pas réussir’. Le public est roi, c’est lui qui choisit et décide de la conclusion à donner au récit.

 

  • Comment avoir l’inspiration ?

Écrire n’est pas une tâche facile, c’est une manière de prendre le monde à témoin, de régler un compte, de partager ses pensées.
Lorsqu’on écrit il peut être facile de se laisser distraire. Or, la distraction vous déconcentrera et risque de vous empêcher d’écrire. Le conseil d’auteur de la semaine est…
« Constituez vous un bon environnement de travail. »
Pour ne pas être distrait, il est bon de s’isoler, de se déconnecter du monde extérieur, puis de s’oublier dans le travail d’écriture. Afin d’éviter toute distraction extérieure, sortir de sa zone de confort et quitter son chez soi. Aller dans un endroit inconnu, plus impersonnel et calme est une bonne idée. Une médiathèque ou une bibliothèque sont par définition d’excellents lieux de travail. Silencieux et calme, ces lieux offrent souvent des tables spacieuses et dégagées. Il est en effet important d’avoir un espace de travail assez grand, pour être à l’aise et pouvoir étaler ses affaires et des feuilles de papier si nécessaire.
Certains objets sont à éviter, si ce n’est à proscrire et bannir. Afin d’éviter d’être tenté d’aller sur Facebook ou vérifier ses mails, rien de tel que de ne pas connecter son ordinateur à internet, mais aussi d’éteindre son téléphone portable (après avoir prévenu ses proches du besoin de s’isoler, pour ne pas les inquiéter). Les horloges sont également une source de distraction : le temps passé à constater que les heures filent est du temps perdu, mais est également une forme de stress qui nous raccroche à la réalité et nous empêche de nous oublier.
A-t-on besoin de silence pour écrire ? Cela dépend beaucoup de gens, mais il a été prouvé que pour les tâches répétitives (par exemple la relecture), la musique peut beaucoup aider. Cependant, il ne faut pas que la musique déconcentre, qu’on s’arrête pour l’écouter spontanément. Si vous préférez le silence, rien de tel que la bibliothèque, mais un casque pour écouter de la musique suffisamment gros peut également avoir un effet isolateur vis-à-vis du son.

 

 

 

 » Tout écrivain, pour écrire nettement, doit se mettre à la place de ses lecteurs. »

Citation de Jean de La Bruyère

 

 

Publier un livre ici

Astuce : Co-écrire un roman


Lire la suite >

La journée internationale du livre pour enfants 2019

En ce Mardi 02 avril 2019, nous célébrons la journée internationale du livre pour enfants.
Depuis 1967, une journée dédiée au livres pour enfants à été mise en place afin rendre hommage à un célèbre écrivain « Hans Christian Andersen », connu pour ses nombreux ouvrages destinés aux plus jeunes. Elle a également pour but d’inspirer l’amour de la lecture et d’attirer l’attention sur les livres pour enfants.
À l’occasion de cette journée internationale, la Société des Écrivains a fait une sélection d’ouvrages pour jeunesse/ados dans le but de favoriser l’accessibilité des livres au plus grand nombre de lecteurs et transmettre aux jeunes le goût de la lecture.

 

 

 

 

 

 

 

 

La Jeune Fille de la forêt

« La jeune fille de la forêt resta avec eux pour passer la nuit avec les singes sur une branche d’arbre aménagée, tout cela ressemblant à une sorte de paillasse verdoyante. Et le lendemain matin, alors que les oiseaux et les cris des singes réveillaient la forêt, Dame Nature lui fit un présent tellement grandiose que chacun en eut le souffle coupé. Des branches des arbres tombait de la poudre lumineuse qui devait servir à quelque chose de merveilleux, mais personne ne savait encore à quoi. » Dans ce conte à l’exotisme dépaysant, Aurélien Boulvin suit l’évolution d’un personnage féminin haut en couleur. Silara vit avec sa famille en lisière de la forêt tropicale d’Indonésie. Afin de pimenter leur quotidien, ils ont imaginé un jeu pour se lancer des défis à relever. Irrésistiblement attirée par la forêt malgré les dangereuses bêtes sauvages qui l’habitent, le rapport fusionnel de la jeune femme à la nature l’entraîne dans des aventures palpitantes. Elle part à la rencontre d’une autre tribu que la sienne et découvre des animaux extraordinaires comme le couroucoulo, la fourmi coupe-feuille ou le toucan à bec rouge. Au terme de son périple vers l’acceptation de son identité profonde, elle trouve l’amour.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un petit prince au pays des mollahs

Bande dessinée préfacée par Ingrid Betancourt, sur un drame survenu il y a trente ans en Iran mais qui garde toute son actualité, comme le démontre le dernier rapport d’Amnesty international.

Ahmad était jeune, intrépide, courageux, et animé par des idéaux de liberté, de partage et d’égalité. Porté par l’espoir de les faire connaître un jour à son pays et à son peuple, il a fait face à la violence du régime totalitaire des mollahs, s’engageant au péril de sa vie dans une longue et difficile lutte, qui l’a mené jusqu’en prison. Tout comme lui, de nombreux résistants de tous âges et toutes conditions ont fait face à la tyrannie du régime de Khomeiny, et ont affronté dès leur plus jeune âge l’obscurité et la souffrance des prisons. Ils sont 30 000 à avoir péri lors du massacre de 1988 dans les prisons, organisé par le pouvoir iranien. La grande majorité d’entre eux avaient moins de trente ans ; beaucoup étaient détenus depuis l’âge de 13 ou 14 ans. Cet ouvrage leur est dédié : puissent ces innombrables roses rouges de la résistance du peuple iranien ne pas tomber dans l’oubli.

 

 

 

La Chenille et la Tortue

« La Chenille et la Tortue », ou l’histoire d’amitié entre Nini et Turlutu, qui sympathisent dès leur première rencontre. Mais une amitié soudainement mise entre parenthèses, non pas en raison d’une dispute… mais des cycles de la nature qui leur réservent des retrouvailles pour le moins surprenantes. Eveillant aux rythmes de la vie et à la magie de celle-ci, cet album signé A. Maffei et P. Harraca offre aux plus jeunes un récit aussi chaleureux et tendre que coloré.

 

 

 

 

 

Elsa la petite sorcière

« On apercevait les images d’un tourbillon s’enfonçant dans la mer. Sur le coup, je ne fais pas plus attention à cette info qu’à une autre. Mais, le soir venu, Chloé m’appelle. Lorsque j’arrive auprès d’elle, elle est tout excitée : — Vite, il faut qu’on aille auprès de la reine, elle t’a fait demander. » L’inquiétude de la reine Sarah conduira ainsi la jeune Elsa à mener l’enquête sur de curieux événements survenus de par le monde… et à rentrer en contact avec ce qui relève pour certains de la mythologie… Avec ce nouvel opus consacré à l’intrépide Elsa, F. Cescutti nous réserve une histoire plus intense et plus pétillante, faite de nouvelles amitiés, de nouvelles contrariétés, mais surtout de nouveaux et impressionnants ennemis. Un parfait mélange d’humour, de magie et d’action pour un deuxième tome ensorcelant !

 

 

 

 

La Nuit de la fougère magique

L’histoire de « La Nuit de la fougère magique » est inspirée par une légende slave païenne. Une nuit par an, au coeur de l’été, les fougères fleurissent ; c’est alors l’occasion de faire un voeu quand on trouve une de ces fleurs. Mais pour être exaucé, il faut avoir fait un « bon » voeu. Et puis, il faut aussi échapper à la sorcière des forêts qui veille au grain… Mais lorsque l’on a la chance d’être secondé par deux chiennes très particulières, tous les espoirs sont permis.

 

 

 

 

 

Un Noël de rêve

Jeune escrimeur poitevin, François Charles Marie attend impatiemment le passage du père Noël dans la chaleureuse ambiance de sa maison familiale. Après les douze coups de minuit, il découvre ses cadeaux et s’enferme dans sa chambre, seul devant la télévision. Mais le film happe François et le projette dans l’espace-temps. Son aventure commence brutalement. Elle durera plus de quatre mille ans, soit toute la nuit pendant laquelle il rencontrera des personnages historiques et ses héros de légende préférés… Yo Choe, sa camarade de club, étudiante franco-chinoise, universitaire en histoire dans le New Jersey, se trouve elle aussi embarquée dans l’équipée pour d’autres raisons… De continent en continent, d’une époque à l’autre, le lecteur va suivre les péripéties captivantes des deux élèves de Louis Ragond, maître d’armes à Poitiers : des événements séculaires singuliers, enthousiasmants ou dangereux qui mettront à l’épreuve leur courage, leur persévérance et leur sens du collectif… C’est avec une passion non dissimulée que le maître Bernard Marché orchestre un fabuleux récit à tiroir, à mi-chemin entre le roman d’aventures et le conte de Noël. Une fascinante leçon d’histoire et un vibrant hommage au genre « cape et d’épée » qui sauront séduire un large public.

 

 

 

 

Jour de rentrée du potager

Les vacances sont terminées au potager! Le jardinier réveille tous les petits légumes: « Debout! c’est la rentrée! » Certains légumes sont contents, mais d’autres le sont moins… Les limaces boudent, elles doivent quitter ce lieu magique; Léon, le petit oignon, lui, pleure tout le temps.
La rentrée, c’est la grande aventure pour les nouveaux, et l’inconnu fait peur! Pour rassurer les tout-petits et, par la même occasion, les familiariser avec les légumes qu’ils sont souvent réticents à croquer, l’auteur a décidé d’organiser de sympathiques présentations, tout en humour et couleur. Plus de raison d’avoir peur!

 

 

 

 

Héridou

Héridou : un hérisson pas comme les autres ! Ce qui le différencie ? Sa douceur, quand tous ses congénères piquent… Un animal ô combien unique que t’invite à découvrir Sonia Grogneuf dans cet album qui cultive, dans un esprit pop et pétillant, une philosophie pleine de chaleur.

 

 

 

 

 

 

 

 

Lucino, le lapin lumineux

Lucino est un lapin qui dès sa naissance n’est pas comme les autres lapins. En effet, ses poils deviennent phosphorescents la nuit et si parfois cela lui permet d’éclairer le soir ses camarades pour creuser des terriers, la plupart du temps il empêche les autres de dormir et de ce fait se retrouve seul. Une fée va changer la vie de Lucino pour qu’il soit accepté, malgré sa différence, par toute une communauté de lapins… Et si c’était en sauvant un autre lapin que notre héros solitaire parvenait à avoir un ami pour la vie ? Portée par les superbes illustrations d’Elen Lescoat, l’histoire de Lucino est une belle leçon de tolérance et d’amitié.

 

 

 

 

 

Mélody, la petite souris

Mélody, la petite souris orpheline et vagabonde, est à la recherche d’un toit pour la nuit. Son nouveau refuge regorge de nourriture, qu’elle dérobe avec discrétion. Mais sa présence n’échappe pas à l’œil perçant du chat Gribouille, bien décidé à ne faire qu’une bouchée de cette intruse. Avec l’aide d’Agathe, la pie bavarde, Mélody va tenter d’échapper au piège dans lequel elle s’est engouffrée. Dans cette histoire illustrée pleine de rebondissements, Mamie Camille revisite l’adage « les apparences sont parfois trompeuses » et propose un dénouement qui laisse la part belle à l’amitié et à la solidarité.

 

 

 

« La lumière est dans le livre. Ouvrez le livre tout grand. Laissez-le rayonner, laissez-le faire« 

Citation de Victor Hugo

 

Astuce : L’envoi de votre manuscrit


Lire la suite >

La Société des Écrivains en théâtre

 

Nous avons la chance de publier des auteurs en tout genre : roman, poésie, et théâtre. Aujourd’hui c’est ce dernier que nous désirons mettre à l’honneur. En effet, en ce mercredi 27 mars 2019, nous célébrons la journée mondiale du théâtre. Afin de marquer le coup et de rendre hommage à cet art noble, nous avons réalisé une sélection de pièces théâtrales publiées à la Société des Écrivains rien que pour vous !

 

La sélection de la Société des Écrivains

 

Marguerite au pays du Haut-Parleur

 

Dans cet univers désolé, Marguerite et la lune s’échangent des pics : une vieille ivrogne et une vieille folle. Mais bientôt, les mots laisseront place à l’action. Car Marguerite ne peut faire autrement qu’emprunter la voie de la rébellion…

La Terre des sept

Une pièce de théâtre où les assonances et les répétitions font office de langage prophétique. De cette manière, l’auteure donne à ses personnages des vertus symboliques, qu’ils se mettent vite à exploiter malgré eux, au fil de dialogues dramatiques versifiés. Marina Ondo aborde dans cette parabole, avec talent et humour, les thèmes de la survie de l’espèce et du vivre ensemble.

Le Palier

De l’absurde à l’inquiétant, de l’ubuesque au cauchemardesque, Alain Roué guide ainsi ses héros vers la découverte d’une réalité qu’ils sont loin de soupçonner… de même qu’il nous conduit, avec ce texte, aux lisières des limbes et de la folie.

Le Roi Arthur

Le roi Arthur doute. Est-il bien l’élu qui saura sauver cette Bretagne déchirée et assiégée? Camelot, Avalon, Merlin, Excalibur… Ces figures incontournables du folklore celtique se sont nourries de l’imaginaire de nombreux auteurs au fil des siècles et continuent à faire rêver des générations entières.

Séjour dans les Hamptons

 

Autour d’’une galerie de personnages fantasques et finalement attachants, Myriam Grenet orchestre avec tendresse un chassé-croisé amoureux fantaisiste et décalé, qui n’’oublie pas la satire d’’une certaine bourgeoisie. Les répliques fusent et font mouche, sans le moindre temps mort.


Lire la suite >

21ème Salon du Livre de Bondues

Le Salon du Livre de Bondues commence samedi ! 

Nous vous rappelons que notre maison sera présente pour la première fois à cet événement les 23 & 24 mars.

Venez à la rencontre de nos écrivains et de professionnels du livre et de l’écrit et faire dédicacer vos ouvrages.

Nous occuperons le stand 12 au sein de L’Espace Poher, 6 Chemin Saint-Georges, 59910 Bondues

 

 

N’hésitez-pas à passer nous voir pour échanger avec nous et pour découvrir ou même redécouvrir la Société des Écrivains et toute son équipe !

Ils vous attendrons avec impatience !


Lire la suite >
1 2 3 18

Connexion

Fermer