Astuce : Comment utiliser le Monomythe dans votre récit ?
15 janvier 2019
0

Aujourd’hui, pour notre astuce pro, il sera question d’un concept devenu « théorie scénaristique » : le monomythe de Joseph Campbell.

Notre conseil ?

« Appliquez ce concept à votre récit. »

Selon Joseph Campbell, tous les mythes racontent la même histoire et suivent la même progression, et ils ne sont que des variations de ce monomythe. Cette théorie visait donc à prouver l’existence d’un seul schéma scénaristique dans les mythes.

Selon cette théorie, tout mythe, toute histoire suit donc un cheminement d’étapes précis, que nous allons étudier aujourd’hui, afin de savoir comment elles fonctionnent. Cette théorie se vérifie dans certains mythes, notamment dans les cosmogonies, mais également dans des œuvres plus modernes, comme par exemple le premier film Matrix ou même la trilogie originelle Star Wars.

> L’aventure commence

Tout commence dans le monde ordinaire, où le héros fait face à un problème, dont il a une conscience limitée, et qu’il ne peut résoudre lui-même. Afin de le résoudre, il doit répondre à l’appel à l’aventure. Il y a souvent hésitation à vouloir changer son monde et ouvrir sa conscience, et c’est la rencontre d’un mentor, d’un guide, qui le pousse à évoluer.

Dans le cas de Star Wars, l’appel à l’aventure se fait par le message que la princesse Leia a confié à R2D2, et Ben Kenobi est le mentor que Luke trouve.

 > Les épreuves et la tentation

Une fois dans le monde « extraordinaire », le héros fait face aux premiers changements et premières épreuves, il est alors accompagné par son mentor, puis rejoint par un autre compagnon qui l’aidera dans sa quête sans pour autant prendre une position de guide. Au terme de ces épreuves et de la tentation d’abandonner vient une prise de conscience.

Dans Star Wars 5, il s’agit de la période durant laquelle Luke s’entraîne, sous l’œil de Yoda, et du moment où il apprend que ses amis sont retenus par l’Empire.

 > La transformation

Cette prise de conscience est le début de la transformation, de l’épreuve ultime, de l’ultime choix. C’est ce qui permettra au héros d’avoir la clef pour changer sa vie et répondre au problème initial. Dans la théorie de Joseph Campbell, cette situation est souvent assimilée à la Caverne (l’allégorie de Platon), le héros prend donc totalement conscience de la situation, et passe par une phase de mort puis renaissance en un autre être.

Dans Star Wars 5, encore une fois, il s’agit de la mythique scène d’échange entre Dark Vador et Luke, et de la révélation de parenté des deux personnages.

 > Le retour vers le monde ordinaire, les conséquences de la quête

Une fois transformé, le héros peut donc retourner au monde moderne pour constater les conséquences de la transformation, appliquer les changements qu’il faut entreprendre : il est un autre homme et renaît véritablement.

Cependant, la théorie du monomythe a été vivement critiquée comme étant très large, et donc pouvant effectivement s’appliquer sans faire de différenciation entre les histoires. Mais n’est-ce pas là ce que nous cherchons en construisant une histoire : un cadre large qui permette de s’épanouir et de développer son récit ? toute technique d’écriture, tout schéma n’est qu’un outil à manier et qui vous permettra d’en faire ce que vous souhaitez.

Connexion

Fermer