Bas les masques

Théâtre - 184 pages - 145x210

ISBN : 9782342163063


« Le 12 mai 1797, après plus de mille ans d'existence, la République de Venise s'effondre sans coup férir. Après l'Empire romain millénaire, qui lui aussi s'était étendu sur l'Europe méditerranéenne grâce au développement de sa puissance économique, militaire et de gouvernance laïque, La Serenissima disparaît à jamais dans les brumes de sa lagune. Venise, trait d'union entre Occident et Orient, se rend à Bonaparte dix jours après la déclaration de guerre de ce jeune général français. Le 18 octobre 1797, par décision du traité de Campo-Formio entre la France et l'Autriche, entérinant les préliminaires de paix de Leoben du 18 avril dictés par Bonaparte à l'Autriche, l'ex-Sérénissime finit sa vie politique en simple province du Saint Empire romain germanique (Sacrum Imperium Romanum) qui lui-même se délitera moins de dix ans plus tard. Tel est le cadre tumultueux de cette pièce fictive où se joue un avenir politique, amoureux et spirituel des personnages en présence. » Autour de la chute de la République de Venise à la fin du XVIIIe siècle, l'auteur met en scène figures historiques et personnages de fiction pour réfléchir aux systèmes de gouvernance politique d'hier et d'aujourd'hui, interrogeant les failles de régimes se renouvelant de façon chaotique depuis des siècles. Conservant la rythmique des alexandrins, avec des vers de douze pieds à rimes par paire, cette pièce en trois actes concilie avec élégance classicisme et modernité. Maîtrisée dans son fond comme dans sa forme, la bien nommée Bas les masques est une satire du pouvoir habile et soignée.
Version papier : 14,90 €
Version numérique au format PDF : 7,49 €

L'AUTEUR



Ce jeune auteur considère le théâtre comme l'expression la plus aboutie du verbe incarné. Il souhaite, dans son œuvre, mêler la langue classique française au monde contemporain. Passionné d'histoire, il désire faire partager sa lecture des événements présents, qui sont, pour lui, un écho historique déformé dont l'une des sources prend naissance dans cette fin de République de Venise du XVIIIe siècle. Lecteur, a-t-il relevé ce défi ?

Meilleures ventes

Connexion

Fermer